Acceuil ÉCONOMIE Afrique du Sud : Le chômage gâche la victoire électorale de l’ANC
ÉCONOMIE - POLITIQUE - 15 mai 2019

Afrique du Sud : Le chômage gâche la victoire électorale de l’ANC

Des chiffres officiels, publiés mardi par l’agence gouvernementale des statistiques en Afrique du Sud, ont montré une hausse du chômage à son plus haut niveau depuis 15 ans, une situation qui illustre la tâche titanesque qui attend le président Cyril Ramaphosa pour résorber ce fléau qui menace la stabilité du pays.

L’agence Statistics SA a indiqué que le chômage a augmenté à 27,6 pc de la population active au premier trimestre de l’année en cours contre 27,1 pc au dernier trimestre de 2018. 

D’après la même source, l’Afrique du Sud comptait 6,2 millions de chômeurs durant les trois premiers mois de 2019 contre 6,1 millions au trimestre précédent. Pas moins de 237.000 emplois ont été perdus depuis le début de 2019, ajoute l’agence.

Il s’agit d’une mauvaise nouvelle qui intervient moins d’une semaine après la victoire du Congrès national africain (ANC, au pouvoir) lors des élections générales du 8 mai.

Ramaphosa, qui a conduit le parti à cette victoire avec une majorité réduite à 57,5 pc des suffrages, a promis lors de la campagne électorale de faire sortir le pays de la crise dans laquelle il s’est empêtré durant la dernière décennie, avec une propagation de la corruption et une aggravation des déficits sociaux.

Arrivé au pouvoir en février 2018, Ramaphosa a hérité d’une économie en perte claire de vitesse, avec une faible croissance. En 2018, le Produit intérieur brut sud-africain n’a pu faire mieux qu’une croissance quasi-nulle de 0,8 pc. Les prévisions pour 2019 ne sont guère rassurantes avec une récession en perspective avec la crise de l’électricité qui sape la confiance des investisseurs.