Acceuil ÉCONOMIE Agression sexuelle étouffée dans le ministère des affaires étrangères ?
ÉCONOMIE - POLITIQUE - 5 février 2019

Agression sexuelle étouffée dans le ministère des affaires étrangères ?

L’ambassadeur du royaume au Ghana, Mohamed Farahat, serait-il coupable d’agressions sexuelles contre une employée de sa propre ambassade ? C’est ce qu’une commission d’enquête devra déterminer lors de la présentation de son rapport au ministre des affaires étrangères Nacer Bourrita.

Né le 11 mars 1959 à Casablanca, Farhat a occupé différents postes de responsabilité au sein du ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale. Mais il se murmure que ce dernier est bien connu pour ses actes de débauche ainsi que de l’existence d’un premier rapport impliquant l’ambassadeurs dans des accusations pareilles.