Acceuil ÉCONOMIE Arabie saoudite: les femmes et les couples étrangers non mariés peuvent désormais louer une chambre d’hôtel
ÉCONOMIE - POLITIQUE - 9 octobre 2019

Arabie saoudite: les femmes et les couples étrangers non mariés peuvent désormais louer une chambre d’hôtel

Une petite “révolution” est en marche en Arabie saoudite qui s’ouvre peu à peu au reste du monde. Après avoir décidé, le 27 septembre, de délivrer pour la toute première fois des visas de tourisme aux ressortissants de 49 pays, le royaume a pris une nouvelle décision visant à favoriser le tourisme.

Les femmes non accompagnées de mahram (tuteur), et les couples de touristes non mariés, peuvent également séjourner dans des hôtels du pays, vient d’annoncer la commission saoudienne du tourisme et du patrimoine. Jusqu’à présent, les couples étrangers voulant louer une chambre à l’hôtel devaient impérativement prouver leur union.

La commission a déclaré que les femmes seules seraient autorisées à réserver des chambres d’hôtel sur simple présentation d’une preuve d’identité: une carte d’identité pour les femmes saoudiennes, une carte de résidence pour les résidents étrangers vivant dans le royaume ou un passeport pour les touristes. La même chose serait exigée des couples étrangers, sans la nécessité de présenter un acte de mariage. 

Ces mesures visent à accueillir davantage de touristes dans le royaume. Jusqu’à présent, les visas n’étaient délivrés qu’aux pèlerins musulmans et depuis peu, aux spectateurs de rencontres sportives ou d’événements culturels. Dès le premier trimestre de 2020, l’Arabie saoudite délivrera des visas touristiques en ligne. Une décision qui s’inscrit dans le programme de réforme “Vision 2030” du prince héritier Mohammed Ben Salmane, afin de limiter la dépendance économique de Riyad au pétrole.

“Ouvrir l’Arabie saoudite aux touristes internationaux est un moment historique pour notre pays”, a déclaré Ahmed Al-Khateeb, directeur du tourisme, dans un communiqué relayé par l’AFP. “Les visiteurs seront surpris de découvrir les trésors que nous avons à partager: cinq sites classés au Patrimoine mondial de l’Unesco, une culture locale pleine de vie et des beautés naturelles à couper le souffle”, poursuit Al-Khateeb, précisant que le code vestimentaire sera assoupli pour les femmes étrangères qui devront toutefois opter pour des “vêtements pudiques”. 

Il a insisté sur le fait que l’interdiction faite à l’importation, la vente et la consommation de boissons alcoolisées serait maintenue.