Acceuil ÉCONOMIE Au Mexique, un champ est devenu une vallée de la mort
ÉCONOMIE - POLITIQUE - 5 février 2019

Au Mexique, un champ est devenu une vallée de la mort

Une explosion d’un oléoduc au Mexique provoqua la mort de 119 personnes. Des images circulent avec des dizaines de personnes cherchant leurs morts dans ce champ reconverti en une vaste morgue en plein air.


Ils avancent en essayant de ne pas piétiner les os de ceux qui pourraient être leurs proches. Ils illuminent, à l’aide de leur portable, les restes d’un cadavre incomplet. Dans certains cas, ils ne savent pas où commencent les vêtements et où s’arrête la chair, car tout a fusionné pour ne former qu’une pâte dorée et uniforme. Les visages défigurés reflètent tout le désespoir de leurs dernières minutes de vie.


D’autres corps ont été réduits en cendres. Leur forme humaine est à peine perceptible. Selon les personnes sur place, personne ne connaît exactement la raison de l’explosion. Tout commença durant l’après midi, un petit filet d’essence commence à s’échapper, tout petit, et les gens commence à faire circuler l’information.


Des centaines de personnes arrivent avec leurs bidons. Puis le geyser a commencé à jaillir et tous remplissaient leurs bidons. Peu avant 19h où tout n’était que réjouissances. C’est très vite devenu un festival de pétrole auquel tout le monde était invité. Personne ne voulait être laissé de côté. Les habitants des villes voisines ont fait le déplacement.


L’hydrocarbure était si abondant qu’il n’y avait pas assez de bidons pour pouvoir le stocker. Avant qu’une flamme ne mette fin à la fête et à la vie de dizaines d’êtres humains, ils ont célébré sur les réseaux sociaux leur ivresse gratuite de carburant. La gueule de bois durera toute une vie.