Acceuil ÉCONOMIE Benalla envoyé en prison après la révocation de son contrôle judiciaire
ÉCONOMIE - POLITIQUE - SOCIÉTÉ - 19 février 2019

Benalla envoyé en prison après la révocation de son contrôle judiciaire

Alexandre Benalla va passer une première nuit en prison: un juge a décidé mardi de placer en détention provisoire l’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron pour ne pas avoir respecté son contrôle judiciaire, dans l’enquête sur les violences du 1er mai 2018 à Paris qui lui vaut d’être mis en examen.

Les deux hommes avaient été convoqués mardi matin au tribunal de Paris par les juges d’instruction.

Alexandre Benalla va passer une première nuit en prison: un juge a décidé mardi de placer en détention provisoire l’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron pour ne pas avoir respecté son contrôle judiciaire, dans l’enquête sur les violences du 1er mai 2018 à Paris qui lui vaut d’être mis en examen.

Son ami Vincent Crase, ancien employé de la République en marche et lui aussi mis en examen dans cette affaire, a également été placé en détention provisoire, a révélé son avocat mardi soir, Me Christian Saint-Palais.

Les deux hommes avaient été convoqués mardi matin au tribunal de Paris par les juges d’instruction.

Le 31 janvier, Mediapart avait publié des enregistrements clandestins d’une conversation entre les deux hommes, datant du 26 juillet, soit quatre jours après leur mise en examen et alors que la justice leur avait interdit d’entrer en contact.

Suivant les réquisitions du parquet, les magistrats instructeurs ont choisi de saisir le juge des libertés et de la détention (JLD) qui a ordonné le placement en détention provisoire de M. Benalla, a indiqué une source judiciaire. Une décision similaire a été prise dans la foulée concernant M. Crase.

AFP