Acceuil POLITIQUE Bourita: l’appui du Maroc à la République centrafricaine ne s’est jamais démenti
POLITIQUE - il y a 3 semaines

Bourita: l’appui du Maroc à la République centrafricaine ne s’est jamais démenti

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a souligné jeudi le soutien indéfectible du Maroc à la République centrafricaine (RCA) au fil des ans.

Le Maroc préside la configuration République centrafricaine de la Commission de consolidation de la paix des Nations Unies.

S’exprimant lors de la deuxième réunion ministérielle de la Configuration lors de la 75e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, il a souligné que les «relations historiques» du Maroc avec le pays n’avaient jamais faibli, alors même que la guerre civile avait éclaté en 2012.

Il a également annoncé «la convocation d’une table ronde pour équiper le nouvel hôpital de Bangui, actuellement en cours de rénovation, avec un don de 4 millions de dollars du Maroc», selon la Mission permanente du Maroc auprès de l’ONU.

Le président de la RCA, Faustin Archange Touadera, a coprésidé la réunion, aux côtés du président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, et du président de la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), Gilberto Da Piedade Verissimo.

«Grâce à un partenariat concret et multiforme», les liens entre le Maroc et la République centrafricaine n’ont fait que se renforcer malgré le conflit en RCA, a déclaré le ministre marocain.

Le Maroc a été le premier pays à envoyer des soldats de la paix en République centrafricaine, avant même la création de la mission de paix des Nations Unies dans le pays, la MINUSCA. Près de 750 hommes et femmes marocains sont déployés au sein de la mission.

Le Maroc continuera à soutenir le gouvernement et le peuple de la RCA «dans sa recherche résolue de stabilité et de prospérité durables», a affirmé Bourita.

La configuration de la République centrafricaine tient à soutenir les efforts de paix du gouvernement centrafricain. Le ministre marocain des Affaires étrangères a assuré que la Configuration continuerait de se concentrer sur la sécurisation des conditions pour les prochaines élections en RCA fin décembre.

«Le succès des prochaines élections est un véritable défi, en raison de ses dimensions politique, sécuritaire, financière et sanitaire», a souligné M. Bourita. Il a exhorté la mobilisation des donateurs, des partenaires centrafricains et des pays voisins pour garantir le droit de vote des citoyens centrafricains déplacés et des réfugiés et faire en sorte que les élections se déroulent pacifiquement.

La situation humanitaire en République centrafricaine a ressenti les répercussions de la crise du COVID-19. Bourita a appelé à un engagement international renouvelé pour «combler le déficit de financement urgent du plan de réponse humanitaire».

La réunion de jeudi de la Configuration visait à analyser les progrès dans la mise en œuvre de l’Accord politique pour la paix et la stabilité en RCA (APPR), signé le 6 février 2019.

La réunion ministérielle a également permis aux partenaires de discuter des principaux défis qui subsistent en RCA. Les participants ont souligné l’importance des initiatives de développement et de l’action humanitaire essentielles pour soutenir les efforts de paix et de stabilisation dans le pays.