Acceuil ÉCONOMIE Bulletin économique du Maghreb
ÉCONOMIE - 26 août 2019

Bulletin économique du Maghreb

Les services de la dette extérieure cumulés de la Tunisie ont augmenté de 44%, à la date du 20 août courant, par rapport à la même période de l’année écoulée, selon des données publiées par la Banque centrale tunisienne (BCT).

Les services de la dette avoisinent, actuellement, les 6,5 milliards de dinars, alors qu’ils étaient au niveau de 4,5 milliards de dinars, une année auparavant, précise la Banque.

Pour rappel, le ministère des Finances tunisien avait révélé, dans les résultats provisoires de l’exécution du budget de l’Etat à fin juin dernier, publiés récemment, que le budget réservé au remboursement du principal de la dette s’est élevé à 3,4 milliards de dinars, contre 2,2 milliards de dinars en juin 2018, ce qui correspond à une hausse de 54%.

Le budget destiné au remboursement des intérêts de la dette a dépassé 1,9 milliard de dinars, à fin juin dernier, contre 1,6 milliard de dinars, l’année dernière (+18%).

-. Le textile-habillement tunisien sera présent au Salon «Première Vision», rendez-vous incontournable des professionnels de la filière mode, qui se tiendra du 17 au 19 septembre prochain au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte, indique le Centre de promotion des exportations (CEPEX). 

La Tunisie participera à ce Salon avec 24 entreprises représentant les principales filières du secteur textile-habillement, à savoir les articles en maille, cuir et chaussure, le prêt-à-porter et les accessoires, précise la même source, notant que la participation tunisienne à ce salon vise à consolider le positionnement de l’offre tunisienne sur le plus important des marchés classiques, la France.

Selon les prévisions, cette édition accueillera 62.000 professionnels de plus de 120 pays. Organisé deux fois par an, le salon «Première Vision Paris», rassemble l’ensemble des acteurs des matières premières et des services nécessaires à la production de vêtements, sacs et chaussures, bijoux, pour accompagner les professionnels de la mode dans l’élaboration de leurs collections.

Nouakchott -. L’appui économique que le gouvernement mauritanien va apporter aux citoyens dans le domaine du développement rural sera lié à la rentabilité économique et non aux considérations politiques, a indiqué le ministre du développement rural, M. Dy Ould Zein.

S’exprimant lors d’une rencontre tenue samedi dans la ville d’Aleg avec les agriculteurs et les éleveurs de la wilaya du Brakna, le ministre a souligné que le gouvernement se penche actuellement sur la recherche des voies efficientes pour éradiquer toutes les signes de la marginalisation, à travers l’élaboration de stratégies claires visant à améliorer le niveau de vie par une meilleure exploitation des richesses du pays.

Il a indiqué que la priorité accordée au secteur rural, dans ses deux volets agricole et pastoral, compte tenu de ses importantes potentialités qui permettront de relever les défis posés.

Les interventions de l’Etat seront centrées sur les agriculteurs et les éleveurs organisés en vue d’augmenter la production, a dit M. Dy Ould Zein, relevant qu’il sera procéder ainsi à l’élaboration d’une cartographie de toutes les coopératives productives.

MAP