Acceuil ÉCONOMIE Bundesliga: Dortmund se fait peur mais reprend la tête grâce à son inévitable Paco Alcacer
ÉCONOMIE - POLITIQUE - 30 mars 2019

Bundesliga: Dortmund se fait peur mais reprend la tête grâce à son inévitable Paco Alcacer

Vainqueur samedi dans le temps additionnel, Dortmund a profité d’un nul du Bayern à Fribourg pour reprendre la tête du championnat, et se rendra en leader à Munich la semaine prochaine pour un « Klassiker » peut-être décisif.

Ce nul 1-1 du Bayern contre le modeste Fribourg est resté en travers de la gorge du coach bavarois Niko Kovac, qui a reproché à « l’un ou l’autre » de ses joueurs leur manque de conviction.

Dortmund en revanche s’est une nouvelle fois imposé au mental 2-0 contre Wolfsburg, avec un doublé de l’Espagnol Paco Alcacer dans le temps additionnel (90+1 et 90+4). Le Borussia compte désormais deux points d’avance. « 

« C’est un bon sentiment d’aller à Munich dans la peau du leader », a reconnu le directeur sportif du Borussia Michael Zorc.

Kovac « en colère »

« Je ne suis pas seulement déçu de ce résultat, je suis aussi en colère », a lâché Kovac après le match: « Nous perdons beaucoup de points contre les petites équipes. Je crois que l’un ou l’autre des joueurs s’est dit: +Ca va aller+. Mais ça n’a pas été! ».

Pour ce déplacement à Fribourg, le Bayern était privé de son gardien et capitaine Manuel Neuer et de son latéral autrichien David Alaba, tous les deux victimes de problèmes musculaires.

Sven Ulreich, le remplaçant de Neuer, a été pris à froid dès la troisième minute. Sur un centre de la gauche, Mats Hummels a perdu son duel de la tête contre Lucas Höler (1-0), et Munich a encaissé son premier but depuis presque quatre heures de jeu en Bundesliga.

Pas de quoi s’affoler pour une équipe qui venait d’inscrire 17 buts lors de ses trois derniers matches. Et dès la 16e minute, le buteur maison Robert Lewandowski a égalisé (1-1).

Et puis plus rien… Malgré une énorme supériorité et des occasions à la pelle, et un tir sur le poteau de Leon Goretzka dans le temps additionnel!

« C’est frustrant parce que nous étions bien revenus (sur Dortmund) et maintenant il faut repartir du début. Je pars du principe que mes joueurs ont conscience de l’enjeu la semaine prochaine contre Dortmund. Nous devons gagner ce match », a martelé Kovac.

Alcacer le sauveur

« On y a toujours cru », a lâché l’attaquant de Dortmund Mario Götze au coup de sifflet final, « c’est génial, même si nous sommes un peu chanceux, mais c’est une de nos qualités de rester dangereux jusqu’à la dernière minute et de savoir retourner les matches ».

Lors de la précédente journée, le Borussia s’était également imposé dans le temps additionnel à Berlin (3-2) contre le Hertha, grâce à un but de son capitaine Marco Reus (90+2).

Cette fois, Reus n’était pas là, autorisé à rester au chevet de sa compagne qui devait mettre au monde leur premier enfant. Et son absence a une nouvelle fois été durement ressentie. Comme souvent depuis janvier, les Noir et Jaune ont eu beaucoup de mal à contrôler le match, qui aurait pu basculer plus tôt d’un côté ou de l’autre.

Contre une équipe de Wolfsburg audacieuse et toujours dangereuse, Dortmund n’a pas réussi à trouver la faille dans le jeu. C’est finalement sur un coup franc direct que l’ex-Barcelonais Alcacer a ouvert le score après la fin du temps réglementaire. Puis lorsque les « Loups » se sont jetés à l’assaut pour tenter d’égaliser, il a hérité d’un ballon de contre pour doubler la mise.

L’Espagnol compte désormais 16 buts et revient à trois unités du leader du classement des buteurs Robert Lewandowski (19 buts avec le Bayern).

AFP