Acceuil ÉCONOMIE Casablanca: Signature d’un accord de partenariat entre l’UIC et la FOSMEF
ÉCONOMIE - 6 juillet 2019

Casablanca: Signature d’un accord de partenariat entre l’UIC et la FOSMEF

L’Université Internationale de Casablanca (UIC) et la Fondation des oeuvres sociales du personnel du ministère de l’Economie et des finances (FOSMEF) ont signé, vendredi à Casablanca, un accord de partenariat stratégique.

A travers ce partenariat, la FOSMEF bénéficiera du savoir-faire de l’UIC en matière d’éducation de qualité ainsi que de bourses d’études, que ce soit pour les jeunes bacheliers issus des familles membres de la Fondation, des cadres, délégués régionaux ou nationaux qui pourront suivre des formations reconnues par l’Etat. 

Réciproquement, l’UIC bénéficiera d’encadrements, de stages d’initiation, de perfectionnement et d’insertion professionnelle au sein des différentes filiales et délégations régionales de la Fondation.

« Les deux institutions pourront désormais organiser des conférences et des événements communs sur des thèmes en lien avec l’engagement associatif et l’échange de compétences, de formateurs et d’experts », a indiqué, à cette occasion, le recteur de l’UIC, Mounir El Araki Tantaoui, ajoutant que grâce à ce partenariat stratégique, l’UIC va disposer d’experts et professionnels qui contribueront à des formations et séminaires spécialisés. 

Ce partenariat, a t-il dit, assurera aux bacheliers issus des membres de la FOSMEF, entre autres et selon des prérequis bien définis, une bourse d’excellence financée conjointement par la Fondation et l’université et permettra également aux étudiants de l’UIC de bénéficier de stages et projets de fin d’études au sein de la Fondation.

Pour sa part, le doyen de la Business School de l’UIC, Jamal Boukouray, a affirmé que ce pacte social et institutionnel entre l’UIC et la FOSMEF a pour objet de tisser des liens solides, durables, inclusifs et constructifs dans différents volets allant de la coopération pédagogique, socio-économique ou professionnelle comme l’encadrement des jeunes talents de l’UIC, soulignant qu' »il s’agit d’un partenariat unique dans son genre entre une jeune institution universitaire et une entité à caractère social, associatif et public de cette envergure ».

L’UIC dispose d’un portefeuille formations riches, innovantes et polyvalentes, a t-il assuré, relevant que celles-ci pourront aider la Fondation et le ministère dans leurs projets de transformation, de croissance et de développement.

De son côté, le directeur de la FOSMEF, Hakim Firadi, a indiqué, dans une déclaration à la MAP, que cette convention s’inscrit dans le cadre du chantier de renouveau de l’action sociale au sein du ministère et des actions visant à offrir une panoplie de prestations diversifiées à l’ensemble des adhérents de la Fondation. 

« Cette convention permettra aux enfants des adhérents de bénéficier de conditions avantageuses pour l’accès à l’UIC et bénéficier d’une formation de qualité dans un environnement pédagogique, académique et logistique qui réponde aux standards nationaux et internationaux » a-t-il fait observer. 

Première université privée pluridisciplinaire reconnue par l’Etat à Casablanca, l’UIC se distingue par son modèle pédagogique centré sur l’étudiant et axé sur l’employabilité, misant sur l’ouverture internationale et l’acquisition combinée des soft et hard skills.

Logé au cœur de la nouvelle ville verte Casa Green Town, le campus de l’UIC s’étend sur une superficie totale de 10 hectares. Les différentes installations offrent aux étudiants un espace de vie et d’études exceptionnel. Des bourses d’excellence sont octroyées aux étudiants selon des critères sociaux et académiques.

La FOSMEF est une fondation de droit public, dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Elle compte 68.000 adhérents et bénéficiaires et vise la promotion des œuvres sociales au profit de ses adhérents, de leurs conjoints et enfants.