Acceuil POLITIQUE Cheikh Nawaf, nouvel émir discret du Koweït
POLITIQUE - il y a 3 semaines

Cheikh Nawaf, nouvel émir discret du Koweït

Alors que le Koweït pleure la mort du cheikh Sabah Al Ahmad Al Jaber Al Sabah, le pays a annoncé la nomination du nouvel émir à la télévision d’État. Le cheikh Nawaf Al Ahmed Al Sabah est appelé à devenir le nouvel émir du Koweït.

L’héritier et demi-frère du défunt dirigeant prêtera le serment constitutionnel conformément à l’article 60 de la constitution koweïtienne mercredi, selon le président de l’Assemblée nationale, Marzouq Al Ghanim.

Le prince héritier de 83 ans devrait devenir le 16e dirigeant de la dynastie Al Sabah du Koweït et le sixième émir depuis que le Koweït est devenu indépendant de la Grande-Bretagne en 1961.

Cheikh Nawaf était auparavant ministre de la Défense et ministre de l’Intérieur. À la suite de la guerre du Golfe de 1990, il est devenu ministre du Travail et des Affaires sociales jusqu’en 1992.

De 1994 à 2003, il a été chef adjoint de la Garde nationale koweïtienne.

Cheikh Nawaf n’est pas étranger à ses nouvelles fonctions royales. En juillet, alors que la santé de Cheikh Sabah se détériorait, le défunt émir a transféré certaines de ses responsabilités à l’héritier présumé.

Comme son prédécesseur, Cheikh Nawaf a donné la priorité à la stabilité de la région. Gulf News rapporte qu’il a joué un rôle actif dans les réunions des ministres de l’Intérieur du CCG, en se concentrant sur la promotion de la coopération contre les menaces communes.

Après la mort de l’émir, le Koweït a déclaré une période de deuil officielle de 40 jours et fermé les départements officiels pendant trois jours à compter de mardi.

Le défunt émir avait des antécédents de problèmes médicaux, certains non précisés. Il a subi une intervention chirurgicale en juillet 2020 pour une maladie inconnue et s’est rendu aux États-Unis pour un traitement supplémentaire.