Acceuil ÉCONOMIE Des pays membres de l’OMC inquiets « des quotas tarifaires » européens après le Brexit
ÉCONOMIE - 15 novembre 2019

Des pays membres de l’OMC inquiets « des quotas tarifaires » européens après le Brexit

Des membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) ont exprimé jeudi à Genève leur inquiétude au sujet des quotas tarifaires « Tariff Rate Quotas » (TRQ) qui devraient être appliqués par le Royaume-Uni et l’Union européenne (UE) après le Brexit.

Ces quotas d’exportations, essentiellement agricoles, sont négociés à la loupe, car ils sont très importants pour les pays exportateurs les plus exposés aux marchés agricoles mondiaux.

Selon les règles de l’OMC, les pays membres recourent à ce système de quotas pour fixer un plafond à l’importation de biens à des tarifs réduits.

Les pays non membres de l’UE ont appelé jeudi l’Union européenne et la Grande-Bretagne à parvenir à un compromis pour garantir l’accès au marché européen et britannique après le Brexit.

Quinze pays, dont les Etats-Unis, l’Inde, l’Australie et le Canada, ont ainsi exprimé, lors d’une réunion du Conseil de commerce des marchandises de l’OMC leur inquiétude au sujet des quotas tarifaires « Tariff Rate Quotas » (TRQ) qui entreront en vigueur après la sortie du Royaume-Uni de l’UE.