Acceuil BUZZ Essayons de comprendre un harceleur
BUZZ - ÉCONOMIE - POLITIQUE - 8 février 2019

Essayons de comprendre un harceleur

Il est réconfortant de croire que nous pouvons facilement repérer un harceleur. Ce sont ces individus sordides qui font des choses dérangeantes, comme suivre une femme jusque chez elle et retrouver ses données personnelles. N’est-ce pas ?


Et pourtant, le profil des personnes qui manifestent le comportement obsessionnel associé au harcèlement – traquer une personne, lui envoyer des cadeaux ou des messages non désirés, se pointer à son domicile ou à son travail – est beaucoup plus varié que ne le laissent penser les préjugés culturels.


Les symptômes du harcèlement ne constituent pas un trouble en tant que tel, mais touchent plutôt à une variété de troubles de la personnalité. Selon une étude de 2012 publiée dans la revue Aggression and Violent Behavior, les motifs de harcèlement comprennent la croyance illusoire en un destin romantique, le désir de retrouver une relation antérieure, le besoin sadique de tourmenter la victime, ou une suridentification psychotique avec la victime et le désir de la remplacer.


Bien sûr, il se peut qu’une personne ayant toutes ces prédispositions ne se lance jamais dans le harcèlement. Ce type de comportement est souvent provoqué par un événement traumatisant ou insurmontable, comme une rupture, un licenciement, une arrestation ou un rejet.
Entre autres ça résulte tout simplement d’une peur de soi-même que la personne essaie d’évacuer d’une manière lâche il faut le rappeler.