Acceuil ÉCONOMIE Facebook accuse l’Iran d’avoir manipulé l’opinion publique au Maroc
ÉCONOMIE - POLITIQUE - SOCIÉTÉ - 2 février 2019

Facebook accuse l’Iran d’avoir manipulé l’opinion publique au Maroc

Facebook a accusé ce vendredi l’Iran d’avoir ouvert plusieurs faux comptes au Maroc pour défendre ses intérêts et orienter l’opinion publique.

Le responsable de la politique de cybersécurité de Facebook, Nathaniel Gleicher, a déclaré à ce sujet: «Nous avons pu prouver que les contenus de ces messages proviennent d’Iran, qu’il sont rédigés par des acteurs locaux et qu’ils sont redirigés à travers les médias officiels iraniens.»

Dans la plupart des cas, ils créent de faux comptes et publient des commentaires sur des sujets d’actualité. Facebook a commencé à enquêter sur ce type d’activité sur les réseaux sociaux après la découverte des campagnes d’influence russes lors des élections américaines en 2016.

La cyberguerre touche tout le monde mais pas uniquement sous forme de cyberattaques comme beaucoup soupçonnaient,  mais c’est bien une guerre d’influence auquelle on fait face. Il est donc nécessaire de mettre en place des fact-checkers pour contrer les fake news.