Acceuil ÉCONOMIE Fin des relations Maroc – Arabie Saoudite
ÉCONOMIE - POLITIQUE - SOCIÉTÉ - 10 février 2019

Fin des relations Maroc – Arabie Saoudite

Vers une rupture des relations entre le Maroc et l’Arabie Saoudite ?

L’ambassadeur marocain Mustapha Mansouri à Ryad a été retenu à Rabat au Maroc par le ministère des affaires étrangères.

Une décision qui viendrait dirctement du roi Mohammed VI selon les différentes sources.

Selon l’ambassadeur, il s’agirait d’une crise passagère.

Cette décision fait suite à la diffusion d’un reportage diffusé par la chaîne Al Arabiya, qui a qualifié le « polisario » de « représentant exclusif du peuple sahraoui ».

Une provocation saoudienne, puisque l’Arabie Saoudite n’a pas apprécié le choix marocain de se retirer du conflit du Yémen, sa neutralité vis-à-vis du Qatar, l’absence du soutien du Maroc dans l’affaire Jamal Khashoggi .

La réaction saoudienne est simple, le soutien aux américains dans l’organisation de la coupe du Monde 2026 au détriment du Maroc, fin des séjours à Tanger de la famille royale saoudienne, la diffusion d’une carte marocaine amputée de son Sahara.

Mais l’Arabie Saoudite a touché le point sensible du Maroc, en prononçant le mot sensible du « polisario » et allant jusqu’à qualifier le groupe terroriste de représentant « exclusif du peuple sahraoui ».

Ce qui a poussé le roi Mohammed VI à maintenir son ambassadeur à Rabat jusqu’à nouvel ordre.

Les Émirats-arabe unis sont tout aussi dans le viseur du souverain.

Il se dit que l’ambassadeur marocain au Émirats, se trouvait depuis plus d’une semaine à Rabat et qu’il aurait à son tour été rappelé pour consultation. Selon toute évidence, cela attesterait que rien ne va plus entre Rabat et le tandem saoudo-émirati.

Bien étrangement c’est silence radio au département de Nasser Bourita, le chef de la diplomatie marocaine qui ne s’est exprimé, officiellement sur aucun des 2 rappels.