Acceuil ÉCONOMIE HCP: les prix de l’alcool et du tabac ont augmenté de 15% en un an au Maroc
ÉCONOMIE - POLITIQUE - 22 mars 2019

HCP: les prix de l’alcool et du tabac ont augmenté de 15% en un an au Maroc

Entre 2018 et février 2019 les prix des boissons alcoolisées et du tabac ont connu une hausse de 15,1% selon une note sur l’indice des prix à la consommation publiée ce vendredi par le (HCP )

Contrairement aux produits de consommation alimentaires et non alimentaires ont stagné d’une année à l’autre, ces deux produits ont connu une forte augmentation.

Celle-ci est notamment due à la hausse des prix des paquets de cigarettes depuis le 1er janvier 2019, suite au relèvement de la taxe intérieure de consommation (TIC) sur le tabac inscrit dans la loi de finances 2019.

Parmi les autres produits ayant enregistré une hausse significative des prix d’une année à l’autre figure, dans la catégorie des produits non alimentaires, l’enseignement, dont l’indice des prix a connu une augmentation de 3,4% entre février 2018 et février 2019.

Toujours dans la catégorie des produits non alimentaires, les meubles, articles de ménage et d’entretien du foyer ont connu une hausse de 1,7% de l’indice des prix, et les restaurants et hôtels une hausse de 1,6%.

De manière globale, l’indice des prix à la consommation a connu une stagnation au cours du mois de février 2019 par rapport au même mois de l’année précédente, conséquence de la baisse de l’indice des produits alimentaires de 1,3% et de la hausse de celui des produits non alimentaires de 0,9%, note le HCP.

Entre janvier et février de cette année, l’indice des prix à la consommation a également stagné, résultant de la baisse de 0,2% de l’indice des produits alimentaires et de la hausse de 0,2% de l’indice des produits non alimentaires.

Les baisses des produits alimentaires observées entre janvier et février 2019 concernent principalement les huiles et graisses (-1,7%), le lait, fromage et œufs (-0,4%) et les viandes (-0,3%), précise le HCP. En revanche, les prix ont augmenté de 3,1% pour les poissons et fruits de mer et de 0,5% pour les fruits et les légumes. Ces hausses ont été principalement enregistrées dans les régions de Tétouan-Al Hoceima, Casablanca, Kénitra, Rabat et Safi.