Acceuil ÉCONOMIE Huawei vient de réaliser, en Chine, la toute première opération chirurgicale effectuée à distance grâce à la 5G
ÉCONOMIE - POLITIQUE - 6 mai 2019

Huawei vient de réaliser, en Chine, la toute première opération chirurgicale effectuée à distance grâce à la 5G

Le 3 Mai 2019 à Casablanca, le Chinese PLA General Hospital a réussi à réaliser avec succès et à distance une opération chirurgicale consistant en l’implantation d’un «stimulateur cérébral» au sein du cerveau d’un patient atteint de la maladie de Parkinson. Réalisée conjointement par l’opérateur China Mobile et par Huawei, il s’agit de la première chirurgie à distance basée sur la technologie 5G à avoir été effectuée en Chine.

A l’issue de cette intervention, le Dr Ling Zhipei, expert en neurochirurgie basé sur l’île de Hainan, a réussi à implanter avec succès un «stimulateur cérébral» dans la boite crânienne d’un patient. L’opération a été réalisée dans les locaux du Chinese PLA General Hospital ; elle a consisté en un téléguidage à distance de bras pourvus d’instruments chirurgicaux. Durant l’intervention, une caméra HD filmait et transmettait en temps réel les différentes séquences vidéo.

Solution efficace contre la maladie de Parkinson, l’implantation d’un «stimulateur cérébral» permet de réduire sensiblement les symptômes observables chez un patient atteint, Cette opération, qui demande une grande précision, consiste à placer une électrode de stimulation nerveuse au sein du noyau sous-thalamique qui est situé au niveau du cerveau profond.

Suite à l’intervention chirurgicale, qui a duré pas moins de 3 heures et qui a été pu être réalisée à distance grâce à la 5G, les tremblements des membres et la raideur musculaire du patient s’en sont trouvés visiblement soulagés, grâce à la réaction nerveuse permanente provoquée par le «stimulateur cérébral». Ce dernier a été placé au sein du cerveau de manière parfaitement précise, comme l’ont d’ailleurs indiqué les différents clichés IRM réalisés.

Cette opération représente une toute nouvelle avancée dans le domaine médical. Elle repose sur le téléguidage à distance de différents instruments chirurgicaux, mais également sur des consultations et sur une échographie B réalisée à distance. Cela ouvre un tout nouveau chapitre en matière d’intégration des nouvelles technologies à la médecine. Cette réalisation favorise également le développement rapide et durable du réseau 5G et son application au domaine de la télémédecine. Elle permet en outre et surtout de réduire efficacement les coûts médicaux, grâce notamment à une allocation raisonnable de ressources médicales de très haute qualité.