Acceuil ÉCONOMIE La Bourse de Casablanca termine dans le rouge
ÉCONOMIE - POLITIQUE - 8 février 2019

La Bourse de Casablanca termine dans le rouge

Après un démarrage dans le vert, la Bourse de Casablanca a terminé jeudi en territoire négatif, affectée par la mauvaise tenue des grandes capitalisations telles que Itissalat Al-Maghrib (-0,37%), AttijariWafa Bank (-1,10%), LafargeHolcim Maroc (-2,67%) ainsi que BCP (-0,33%).

A la cloche finale, le Masi, indice global composé de toutes les valeurs de type action, a abandonné 0,50% à 11.347,05 points et le Madex, indice compact composé des valeurs cotées au continu, a lâché 0,51% à 9.213,94 points.

La tendance est entérinée par les indices internationaux, FTSE CSE Morocco 15et FTSE Morocco All-Liquid, qui se sont repliés de 0,78% à 10.253,83 points et 0,60% à 9.778,28 points respectivement.

S’agissant de l’indice de référence Environnement, Social et Gouvernance (ESG) « Casablanca ESG 10 », il a cédé 0,51% à 900,79 points.

Sur les 24 secteurs représentés à la place casablancaise, 12 ont clôturé en berne, affichant une baisse comprise entre -4,39% pour l’indice des « Ingénieries et biens d’équipement industriels » et -0,04% pour les « Assurances ».

A la hausse, le secteur des « Mines », a avancé de 2,26%, ramenant ainsi sa performance depuis le début de l’année à +12,19%.

De même, les secteur « Loisirs et hôtels », « Services aux collectivités », « Services de transport » ont terminé dans le vert avec des hausses respectives de 1,97%, 0,47% et 0,34%.

Le secteur de la « participation et promotion immobilière » a gagné 0,25%, la hausse d’Alliances (+2,62%) ayant compensé la baisse de Res Dar Saada (-0,59%).