Acceuil ÉCONOMIE La Chambre des représentants adopte à la majorité le projet de loi de finances 2020
ÉCONOMIE - SOCIÉTÉ - 15 novembre 2019

La Chambre des représentants adopte à la majorité le projet de loi de finances 2020

 La Chambre des représentants a adopté, jeudi soir, à la majorité le projet de loi de finances (PLF) au titre de l’année 2020.

Le projet de loi de finance 2020 a reçu l’aval de 146 députés, alors que 60 autres s’y sont opposés.

A travers le PLF2020, le gouvernement ambitionne de réaliser un taux de croissance de l’ordre de 3,7%, contenir l’inflation au dessous de 2% et préserver les équilibres financiers en limitant le déficit budgétaire à 3,5%.

Le PLF-2020 accorde la priorité à la poursuite du soutien aux politiques et programmes sociaux, à la réduction des disparités sociales et spatiales, à l’accélération de la mise en oeuvre de la régionalisation, à la dynamisation de l’investissement et à l’appui aux entreprises à travers une série de mesures qui visent à rétablir la confiance, à encourager l’entrepreneuriat et à promouvoir l’emploi et l’intégration professionnelles des jeunes.

Répondant aux interventions des groupes et groupements parlementaires à la Chambre des représentants lors d’une séance plénière consacrée, jeudi, à l’examen des dispositions du PLF 2020, le ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun a affirmé que le gouvernement a veillé à interagir positivement avec les amendements présentés, aussi bien par la majorité que par l’opposition, en vue de faire du projet de Loi de finances 2020 le prélude d’une nouvelle étape dans le processus du développement du Royaume.