Acceuil POLITIQUE La violence et les meurtres, le quotidien insupportable des femmes sud-africaines
POLITIQUE - SPORT - 5 septembre 2019

La violence et les meurtres, le quotidien insupportable des femmes sud-africaines

«En tant que femme vivant en Afrique du Sud, les probabilités que vous soyez abusée, violée, violentée, sont tellement élevées, que l’on vit tout le temps dans la peur. On en a toujours conscience».
C’est en ces propos poignants que Puno Selesho, une poétesse du pays de Nelson Mandela, résume la situation de la femme dans ce pays plus de deux décennies après la fin du régime de la ségrégation raciale et l’avènement de la démocratie.
Selon les récentes études internationales, le taux de meurtre de femmes en Afrique du Sud est cinq fois plus élevé que la moyenne mondiale. Les chiffres sont accablants. Des études nationales indiquent que toutes les trois heures, une femme est assassinée dans le pays. Au seul mois d’août dernier, 30 femmes ont été tuées.
La société sud-africaine semble commencer à prendre conscience de ce fléau qui s’ajoute à tant d’autres qui nuisent à l’image d’une Afrique du Sud que le monde donnait comme modèle naissant de démocratie africaine durant les premières années qui avaient suivi la fin de l’apartheid en 1994.

MAP