Acceuil ÉCONOMIE L’ambassadeur Hilale nommé facilitateur du processus de renforcement des organes des Traités des droits de l’Homme de l’ONU
ÉCONOMIE - POLITIQUE - 9 avril 2020

L’ambassadeur Hilale nommé facilitateur du processus de renforcement des organes des Traités des droits de l’Homme de l’ONU

Le président de l’Assemblée générale des Nations-Unies, M. Tijjani Muhammad-Bande, a nommé, mercredi, M. Omar Hilale, l’ambassadeur représentant permanent du Maroc à New York, en tant que facilitateur du processus de renforcement des organes des Traités des droits de l’Homme de l’ONU.

M. Hilale, mènera, conjointement avec l’ambassadeur de la Suisse, également co-facilitateur de ce processus, des consultations avec les États membres, à New York et à Genève, ainsi que le Haut-Commissariat aux droits de l’Homme, les Organes des Traités et les autres parties prenantes concernées.

Les deux co-facilitateurs soumettront, d’ici septembre prochain, un rapport au président de l’Assemblée générale de l’ONU, exposant des recommandations à examiner, afin d’évaluer et de décider des mesures à prendre pour renforcer et améliorer le fonctionnement efficace du système des organes conventionnels des droits de l’Homme.

Le choix du Maroc représente une reconnaissance des avancées et des réalisations du Royaume dans le domaine des droits de l’Homme, sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Il témoigne, également, du sérieux et de la crédibilité dont le Maroc bénéfice au sein de la communauté internationale, qui trouve en lui un interlocuteur modéré, capable de fédérer les positions et générer des compromis.

M. Hilale dispose d’une longue expérience multilatérale, en particulier dans le domaine des droits de l’Homme. Il a, en effet, assumé plusieurs responsabilités onusiennes dans ce domaine, dont notamment la présidence de la 3ème Commission de l’Assemblée générale de l’ONU en charge des questions sociales, humanitaires et des droits de l’Homme, ainsi que la présidence du segment des affaires humanitaires du Conseil économique et social de l’ONU.

Le diplomate marocain a également facilité, avec succès, une multitude de processus onusien, particulièrement celui sur la révision du mécanisme de l’Examen périodique universel du Conseil des droits de l’Homme à Genève.

Les Organes des Traités sont des mécanismes du système des Nations-Unies pour la promotion et la protection des droits de l’Homme. Au nombre de huit, ils sont créés par les Conventions internationales des droits de l’Homme.

Ils sont composés d’experts indépendants, qui veillent à l’application des principaux traités internationaux des droits de l’Homme. Le Haut Commissariat aux Droits de l’Homme leur sert de secrétariat.