Acceuil ÉCONOMIE Le Maroc compte sur le soutien de la Banque Mondiale pour l’accompagnement de la nouvelle stratégie du secteur agricole
ÉCONOMIE - SOCIÉTÉ - 5 novembre 2019

Le Maroc compte sur le soutien de la Banque Mondiale pour l’accompagnement de la nouvelle stratégie du secteur agricole

Le Royaume du Maroc compte sur le soutien de la Banque mondiale (BM) pour l’accompagnement de la nouvelle stratégie du secteur agricole, qui aura besoin de partenaires aussi forts et engagés que cette institution financière mondiale, a souligné, lundi soir à Marrakech, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch.

M. Akhannouch, qui a eu des entretiens avec le directeur du département Maghreb et Malte au sein de la BM, Jesko Hentschel, en marge de la 2ème Conférence ministérielle annuelle de l’Initiative africaine d’adaptation aux changements climatiques (Initiative AAA), a affirmé que le Maroc considère la BM comme un partenaire engagé et fiable, qui a fortement accompagné le secteur agricole et le Plan Maroc Vert (PMV) depuis son lancement.

Lors des échanges avec M. Akhannouch, le responsable de la Banque mondiale a affirmé être favorable à l’accompagnement de la nouvelle stratégie du secteur agricole et réitéré son engagement à étudier les projets de collaboration possibles une fois la stratégie lancée.

M. Hentschel, qui a mis en relief la coopération liant le Maroc et la BM dans le domaine agricole, s’est dit très impressionné par les résultats du PMV avec des investissements considérés comme les plus grands du genre dans la région dans le secteur agricole, tout en saluant le cap stratégique pris grâce au PMV et les orientations mises en œuvre par ce Plan.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec M. Akhannouch, M. Hentschel a affirmé que les échanges entre les deux parties ont également concerné la question de l’évaluation de la première phase du PMV, l’adaptation du secteur agricole aux changements climatiques et l’intégration des nouvelles technologies et du digital dans le secteur, relevant que la Banque Mondiale est prête à renforcer sa coopération dans ce domaine.