Acceuil BUZZ Le Maroc est visible dans le paysage digital mondial
BUZZ - ÉCONOMIE - POLITIQUE - 5 février 2019

Le Maroc est visible dans le paysage digital mondial

Dans l’édition 2019 du rapport digital annuel qui vient d’être publié par We Are Social (agence créative internationale) et Hootsuite (plateforme spécialisée dans les flux de différents réseaux sociaux), le Maroc n’a pas à rougir de son positionnement mondial dans le domaine du digital d’autant plus qu’il est mieux loti que les autres grands pays d’Afrique.

Ainsi, il en ressort que le Maroc compte 22,57 millions d’internautes, soit un taux de pénétration de 62%. Le pays renferme également 17 millions d’utilisateurs de réseaux sociaux, soit un taux de pénétration de 47%, dont 16 millions via le téléphone mobile. Le taux de pénétration de l’accès à Internet place le Maroc au dessus de la moyenne mondiale (57%) et des niveaux enregistrés dans les autres puissances économiques africaines comme l’Afrique du Sud (54%), le Nigeria (50%) et l’Égypte (49%). Plus de 4 sur 5 (86%) de ces internautes utilisent l’Internet chaque jour, 11% au moins une fois par semaine et 2% au moins une fois par mois.

Ces internautes sont constituées en grande partie des tranches d’âge 18-24 ans (20% d’hommes et 14% de femmes) et 25-34 ans (25% d’hommes et 13% de femmes). Le rapport montre en outre que WhatsApp (81% des internautes) et Facebook (76%) sont les applications les plus utilisées dans le pays. Elles sont suivies de YouTube (60%) Instagram (45%) et Facebook Messenger (43%). Le Maroc présente aussi un taux de pénétration (120%) qui dépasse la moyenne mondiale (115%) pour ce qui est de la connectivité mobile.

Pour ce qui est des données liées à la confidentialité, 37% d’internautes marocains estiment que leurs données sont mal utilisées, contre 42% dans le monde. Au niveau mondial, 3,5 milliards d’individus utilisent les médias sociaux, en hausse 9% par rapport à l’année dernière et 3,26 milliards de personnes utilisent les médias sociaux sur des appareils mobiles, soit 10% de plus que l’année dernière.