Acceuil ÉCONOMIE Le PLF-2020 devrait servir de base à un renouveau « tant attendu » du modèle de développement
ÉCONOMIE - 1 octobre 2019

Le PLF-2020 devrait servir de base à un renouveau « tant attendu » du modèle de développement

 La loi de finances (LF-2020), encore à l’état de projet, devrait servir de « véritable » base au renouveau du modèle de développement « tant attendu » avec une vision de développement à très long terme, a souligné Omar Hniche, Vice-président chargé des affaires académiques et estudiantines à l’Université Mohammed V de Rabat (UM5) et professeur de l’enseignement supérieur.

Cette vision est censée concilier croissance économique, développement social intégré et réduction des inégalités dans ses dimensions économique, sociale et territoriale, explique M. Hniche dans une interview accordée à la MAP à l’occasion de la rentrée économique.

Il a fait observer dans ces sens que la note d’orientation concernant l’élaboration du projet de loi de finances (PLF-2020) s’inscrit dans le prolongement de la précédente loi de finances avec une vocation essentiellement sociale et économique, plaçant les politiques sociales, notamment l’amélioration de la qualité du service public dans les secteurs de l’éducation et de la santé, la mise en œuvre des engagements du dialogue social et le lancement de la réforme globale des régimes des retraites, comme priorités principales de l’action de l’Etat.

Elle met l’accent aussi sur le maintien de la dynamique de l’investissement, la poursuite du processus de mise en œuvre de la régionalisation avancée et le rehaussement de la compétitivité de l’entreprise et du secteur productif, tout en veillant à la préservation des équilibres macro-économiques, a-t-il poursuivi.