Acceuil ÉCONOMIE Le risque sanitaire pèse encore sur les Bourses en Europe
ÉCONOMIE - 24 septembre 2020

Le risque sanitaire pèse encore sur les Bourses en Europe

Les principales Bourses européennes baissent jeudi en début de séance, pénalisées par la rechute des valeurs technologiques à Wall Street et les craintes pour l’économie avec les mesures de confinement qui se multiplient en Europe face à la recrudescence des cas de contamination au coronavirus.

Les principales Bourses européennes baissent jeudi en début de séance. À Paris, l’indice CAC 40 perd 0,44% vers 07h55 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,28% et à Londres, le FTSE abandonne 1,02%. /Photo d’archives/REUTERS/Toby Melville

À Paris, l’indice CAC 40 perd 0,44% à 4.781,38 points vers 07h55 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,28% et à Londres, le FTSE abandonne 1,02%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,47%, le FTSEurofirst 300 de 0,9% et le Stoxx 600 de 0,65%.

Si les Bourses européennes ont fini dans le vert mercredi, ce n’est pas le cas de Wall Street qui a clôturé en nette baisse sous le coup d’indicateurs économiques décevants et d’une nouvelle correction sur les grandes valeurs technologiques.

Plusieurs responsables de la Réserve fédérale (Fed) ont en outre appelé à de nouvelles mesures de soutien budgétaire à l’économie américaine, qui reste selon eux déprimée. Le président de la Fed, Jerome Powell, doit de nouveau s’exprimer jeudi devant une commission de sénateurs.

Les indices d’activité PMI parus mercredi en Europe et aux Etats-Unis ont montré que la récente reprise économique avait calé en septembre, notamment dans les services.

Les nouvelles mesures de restriction prises pour tenter d’endiguer la pandémie de coronavirus dans plusieurs pays européens, comme le Royaume-Uni et la France, expliquent ce coup d’arrêt.

En France, la publication de l’indice du climat des affaires a été plutôt rassurante puisque celui-ci s’est amélioré en septembre, pour atteindre son plus haut niveau depuis février, mais en Allemagne, l’indice Ifo est ressorti sous les attentes.

Les investisseurs suivront encore à 12h30 GMT les chiffres des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis.