Acceuil POLITIQUE Le roi Mohammed VI gracie Hajar Raissouni et les autres condamnés
POLITIQUE - 16 octobre 2019

Le roi Mohammed VI gracie Hajar Raissouni et les autres condamnés

Le roi Mohammed VI a gracié la journaliste Hajar Raissouni ainsi que l’ensemble des personnes condamnées le 30 septembre dans le cadre de l’affaire relative au présumé avortement de la journaliste.

Hajar Raissouni est graciée. Un communiqué du ministère de la Justice annonce que le roi Mohammed VI a accordé sa grâce à l’ensemble des personnes condamnées dans le cadre de l’affaire Hajar Raissouni. Les cinq personnes condamnées par la justice le 30 septembre – Hajar Raissouni, son fiancé, le médecin, son assistant et sa secrétaire – ont vu leur peine annulée suite à cette décision royale.

Cette grâce Royale s’inscrit dans le cadre de la compassion et la clémence reconnues au Souverain et du souci de SM le Roi de préserver l’avenir des deux fiancés qui comptaient fonder une famille conformément aux préceptes religieux et à la loi, malgré l’erreur qu’ils auraient commise et qui a conduit à cette poursuite judiciaire”, ajoute le communiqué.

Pour rappel, la journaliste de 28 ans avait été condamnée pour “avortement” et “relations sexuelles hors mariage” à un an de prison ferme. Son fiancé avait écopé d’une peine similaire tandis que le médecin accusé d’avoir pratiqué l’avortement sur Hajar Raissouni avait quant à lui été condamné à deux ans de prison ferme. Cette peine avait été assortie de deux ans d’interdiction d’exercice de la médecine. Au sein de l’équipe du médecin, son assistant avait été condamné à un an de prison avec sursis et sa secrétaire à huit mois de prison avec sursis.