Acceuil ÉCONOMIE L’étau se resserre autour de Trump
ÉCONOMIE - POLITIQUE - SOCIÉTÉ - 31 janvier 2019

L’étau se resserre autour de Trump

La tentaculaire enquête russe a peut être connu l’un des moments clé avec la comparution mardi à Washington de l’ex conseiller et ami intime de Donald Trump Roger Stone.

Ce vieux routier de la vie politique âgé de 66 ans est accusé de plusieurs chef d’inculpation dont “entrave à la justice” et “subordination de témoins”.

Cet homme au style flamboyant est soupçonné d’avoir menti au Congrès sur ses contacts avec l’organisation WikiLeaks au sujet d’e-mails piratés dans le camp démocrate lors de la présidentielle de 2016. Un piratage qui a probablement coûté cher à Hillary Clinton.

Le procureur spécial Robert Mueller mène son enquête dans la plus grande discrétion et tout Washington s’interroge. Même si rien ne permet de dire aujourd’hui qu’il a établi l’existence de connivence entre le Kremlin et l’équipe du magnat de l’immobilier, 34 personnes ou entités, américaines ou russes, dont six anciens collaborateurs de Donald Trump, ont déjà été inculpés.

Le prochain épisode de ce feuilleton à la Watergate sera le témoignage sous tension de l’ancien avocat du président américain devant la chambre des représentants dont les démocrates viennent de reprendre le contrôle durant les dernières élections législatives de Novembre.

Avocat de Donald Trump jusqu’en juin 2018, Michael Cohen aurait fourni aux enquêteurs américains des preuves solides de l’implication du président, y compris des e-mails, SMS et d’autres documents émanant de la Trump Organization prouvant un supposé collusion entre la Russie et l’équipe de campagne du président Trump.