Acceuil ÉCONOMIE L’immense cinéaste Agnès Varda est morte a l’âge de 90 ans
ÉCONOMIE - POLITIQUE - 29 mars 2019

L’immense cinéaste Agnès Varda est morte a l’âge de 90 ans

Agnès Varda la réalisatrice française est décédée à l’âge de 90 ans chez elle dans la nuit du jeudi des suites d’un cancer, a annoncé sa famille ce vendredi.

Réalisatrice de la Nouvelle vague, elle a réalisé plusieurs longs-métrages dont « Cléo de 5 à 7 » (1962), « Sans toit ni loi » avec Sandrine Bonnaire, pour lequel elle avait reçu le Lion d’or à la Mostra de Venise en 1985 ou encore « Jacquot de Nantes » en 1991 en hommage à son compagnon Jacques Demy, décédé en 1990.

Agnès Varda avait également réalisé de nombreux documentaires : « Murs murs », « Les glaneurs et la Glaneuse », « Les Plages d’Agnès » ou encore « Visages, villages » réalisé avec le photographe JR. Lui se disait désormais « inséparable » d’elle. « On échange quelquefois des images, et puis on se revoit. Donc ça roule », soufflait-elle plutôt.

Récemment elle avait été mise à l’honneur au dernier Festival du Film de Marrakech (FIFM) où elle avait été récompensé par une Etoile d’or pour l’ensemble de sa carrière. “J’ai aimé Marrakech avant que le festival n’existe, mais l’ajout du cinéma me rend encore plus heureuse de revenir et de rencontrer la communauté de cinéastes et cinéphiles marocains et internationaux”, s’était réjouit Agnès Varda, venue discuter de son parcours avec le public du festival et de son expérience avec le Maroc qu’elle a découvert en 1951. “C’était au Club Med, qui avait un magnifique endroit (…) c’était à l’époque fait par des artisans, avec des salles de bain en mosaïque qui mettaient en valeur ce que le Maroc a, entre autres, un artisanat magnifique. Donc j’ai connu ça de façon un peu bête, touristique”, avait partagé la réalisatrice.