Acceuil ÉCONOMIE L’OFPPT ACCUEILLE LE PRESIDENT DE LA BANQUE ISLAMIQUE DE DEVELOPPEMENT
ÉCONOMIE - POLITIQUE - 3 mars 2019

L’OFPPT ACCUEILLE LE PRESIDENT DE LA BANQUE ISLAMIQUE DE DEVELOPPEMENT

Dans le cadre du Roadshow du Président du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID) organisé à la veille de ses Assemblées Annuelles, qui seront abritées par le Royaume du Maroc au mois d’avril prochain à Marrakech, et en témoignage du partenariat stratégique entre l’OFPPT et la BID, Bandar HAJJAR, Président de la BID a effectué une visite à l’un des centres de formation pionniers de l’OFPPT, l’ISMALA, ce vendredi.
À cette occasion, Loubna TRICHA, Directrice Générale de l’OFPPT, a reçu Bandar HAJJAR, Président de la BID, à l’Institut Spécialisé en Aéronautique et Logistique Aéroportuaire (ISMALA) en vue d’échanger sur le renforcement du partenariat existant et d’explorer les perspectives de développement de la coopération future entre les deux Institutions.
Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du Roadshow du Président du Groupe de la BID, organisé à la veille de ses Assemblées Annuelles, qui seront accueillies par le Royaume du Maroc du 03 au 06 avril 2019 à Marrakech. Elle a été l’occasion de présenter le dispositif de formation de l’OFPPT et de l’ISMALA, plus particulièrement en tant que modèle qui a fait ses preuves dans le domaine de la formation dans le secteur de l’Aéronautique.
Lors de cette rencontre, des échanges ont eu lieu autour des projets financés par la BID en s’appuyant sur l’expertise et le savoir-faire de l’OFPPT, conformément aux modalités de l’approche ‘Reverse Linkage’ développée par la BID. Cette dynamique était à l’origine de la création de l’Alliance Africaine pour le Développement de la Formation Professionnelle, signée en avril 2017 par 15 pays africains dont le Maroc. Il s’agit principalement de projets réalisés en faveur de la République de Guinée axé sur la formation des formateurs, celui en cours de démarrage en Côte d’Ivoire pour l’élaboration des curricula, ainsi que le projet de la Guinée Bissau pour une réforme de son système de formation professionnelle.