Acceuil ÉCONOMIE L’UE augmente la participation des étudiants et des universitaires africains en 2019
ÉCONOMIE - POLITIQUE - 13 septembre 2019

L’UE augmente la participation des étudiants et des universitaires africains en 2019

L’Union européenne (UE) a annoncé jeudi avoir investi 17,6 millions d’euros supplémentaires pour permettre à plus de 8.500 étudiants et universitaires africains nouvellement sélectionnés de participer au programme de mobilité éducative « Erasmus+ » en 2019, soit une augmentation de 40%.

« Cette augmentation du financement Erasmus+ est un pas de plus vers l’engagement pris par le président de la Commission Jean-Claude Juncker dans son discours sur l’état de l’Union de septembre 2018 à soutenir 35.000 étudiants et chercheurs africains d’ici à 2020« , indique la Commission européenne dans un communiqué.

Par ailleurs, quelque 313 jeunes étudiants de 33 pays africains ont reçu des bourses pour les programmes de master conjoints Erasmus Mundus, tandis que 35 projets visant à améliorer la qualité et l’innovation des programmes des universités africaines ont été retenus par l’UE pour bénéficier d’un soutien.

« Nous souhaitons investir dans une éducation de qualité en Afrique. Nous voulons renforcer les liens entre les étudiants et les établissements d’enseignement supérieur d’Europe et d’Afrique. Leur donner l’occasion d’échanger les savoir-faire et de prendre exemple les uns sur les autres favorisera une croissance socio-économique inclusive et réduira la pauvreté et les inégalités. De plus, les étudiants africains acquerront les compétences dont ils ont besoin pour trouver un emploi décent« , a souligné Neven Mimica, commissaire européen pour la coopération internationale et le développement, cité dans le communiqué.

Un financement a également été octroyé à 39 projets à petite échelle qui visent à renforcer les capacités dans le secteur de la jeunesse avec des partenaires africains. Associant des organisations de jeunesse et le secteur à but non lucratif (ONG et entreprises sociales, par exemple), ces projets promeuvent l’apprentissage informel et aident les jeunes à créer leur propre entreprise et à jouer un rôle actif dans leurs communautés locales.