Acceuil POLITIQUE M. Jouahri appelle à plus de vigilance vis-à-vis de la dette publique
POLITIQUE - 25 septembre 2019

M. Jouahri appelle à plus de vigilance vis-à-vis de la dette publique

Le Wali de Bank Al Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri, a souligné, mardi à Rabat, qu’il faut être « très vigilant » vis-à-vis du niveau de la dette publique et éviter aux générations à venir des endettements « insupportables ».

Jouahri,qui commentait le maintien inchangé du taux directeur à 2,25 %, a indiqué que cette décision a été prise sur la base d’un modèle, en plus d’analyses et d’enquêtes portant notamment sur les taux débiteurs et l’offre et la demande du crédit.

Le Wali de BAM, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse à l’issue de la troisième session du Conseil de Bank Al-Maghrib de l’année, a indiqué que « si une baisse du taux directeur pourrait booster les crédits, on l’aurait fait », rappelant dans ce sens qu’en 2014, le conseil de BAM avait décidé d’abaisser ce taux mais le rythme du crédit n’avait pas augmenté à cette époque.

« Il s’agit bien d’une politique publique. Il faut donc analyser toutes les composantes de ce qu’on va décider », a-t-il insisté, ajoutant qu’en présence d’une volatilité aussi bien au niveau interne qu’externe, « on préfère avancer et garder des munitions au fur et à mesure ».

Jouahri a, en outre, fait savoir que le conseil de Bank Al Maghrib a décidé d’abaisser le taux de la réserve monétaire de 4 à 2 % pour alléger la liquidité bancaire et pousser ainsi les banques à servir leur clientèle.