Acceuil AUTRES Ouverture à Djeddah de la réunion d’urgence des ministres des AE des États membres de l’OCI avec la participation du Maroc
AUTRES - 17 septembre 2019

Ouverture à Djeddah de la réunion d’urgence des ministres des AE des États membres de l’OCI avec la participation du Maroc

Le Royaume du Maroc a appelé la communauté internationale, en particulier les membres permanents du Conseil de sécurité, à prendre des mesures immédiates pour mettre fin à la violation par Israël des droits légitimes des Palestiniens, afin de préserver les chances de parvenir à une solution à deux États convenue au niveau international, ainsi que la sécurité et la stabilité de la région.

Dans une allocution prononcée lors de la réunion d’urgence au niveau des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), dimanche à Djeddah, en Arabie saoudite, la secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mme Mounia Boucetta a indiqué que les violations persistantes des droits légitimes des Palestiniens par les autorités israéliennes sapent la solution des deux États et entravent les efforts internationaux pour la relance du processus de paix.

La secrétaire d’Etat a souligné que ces violations persistantes constituaient une source constante de tension, d’extrémisme, de haine et d’instabilité au Moyen-Orient, réitérant à cet égard la ferme condamnation par le Maroc des récentes déclarations du Premier ministre israélien concernant l’annexion de la vallée du Jourdain et la partie nord de la mer Morte.

Elle a souligné que ces déclarations constituent une escalade dangereuse, augurent d’une nouvelle violation du droit international et des résolutions de la légitimité internationale et sapent tous les efforts déployés pour trouver une solution juste et globale au conflit israélo-palestinien.