Acceuil ÉCONOMIE Renard: »Je ne suis pas l’atout du Maroc »
ÉCONOMIE - 27 juin 2019

Renard: »Je ne suis pas l’atout du Maroc »

Le sélectionneur marocain Hervé Renard a déclaré jeudi qu'il ne se considérait pas comme

Le sélectionneur marocain Hervé Renard a déclaré jeudi qu’il ne se considérait pas comme la clé du succès de la Coupe d’Afrique des Nations avant un match intriguant contre son ancien club, la Côte d’Ivoire.

Le Français a mené les Ivoiriens au titre en 2015 pour devenir le premier entraîneur à remporter le tournoi avec deux pays différents, après avoir mené les outsiders à la Zambie à une victoire surprise trois ans plus tôt.

« Je ne suis pas l’atout du Maroc. J’ai la chance d’être l’entraîneur d’une équipe marocaine avec des joueurs de qualité », a déclaré Renard avant la rencontre de vendredi du Groupe D au Caire.

« Au cours de ma carrière, j’ai eu la chance d’être entraîneur de cette équipe ivoirienne … J’ai simplement eu la chance d’être au bon endroit au bon moment, et la Côte d’Ivoire restera toujours un souvenir magnifique. »

Depuis qu’il a transformé les sous-performants éternels en champions d’Afrique il y a quatre ans, Renard les a tourmentés en tant qu’entraîneur du Maroc.

Il a assuré que la défense du titre des Ivoiriens en 2017 ne durerait pas au-delà du premier tour et infligeait encore plus de misère lors des qualifications à la Coupe du Monde 2018 avec une victoire 2-0 à Abidjan en entraînant le Maroc à leurs dépens.

« Si j’avais un secret, j’essaierais de le mettre en place demain, mais chaque match contre la Côte d’Ivoire est plus que difficile », a déclaré Renard.

« Le passé n’a pas beaucoup d’importance. Nous devons nous concentrer sur le match de demain, qui ne se limite pas à un match de groupe. Je pense que l’objectif des deux équipes est d’aller beaucoup plus loin dans la compétition. »

« Le plus important est la qualification », a-t-il ajouté. « Bien sûr, il est souvent préférable de terminer en première place, mais parfois, on ne choisit pas, surtout dans une bataille de haut niveau en Afrique comme celle-ci. »

Le meneur de jeu Younes Belhanda, qui a raté la victoire 1-0 contre la Namibie en raison d’une blessure, a déclaré que le Maroc ne se concentrerait pas uniquement sur l’arrêt du très convoité Nicolas Pepe.

« C’est un joueur très talentueux. Nous ne l’avons pas découvert cette année, mais cette année … il a été au sommet », a déclaré Belhanda. « Bien sûr qu’il est une menace mais il n’y a pas que lui. »