Acceuil POLITIQUE Report du dialogue libyen à Bouznika pour des raisons logistiques
POLITIQUE - 28 septembre 2020

Report du dialogue libyen à Bouznika pour des raisons logistiques

Le deuxième round du dialogue libyen au Maroc débutera mardi au lieu de dimanche, et ce pour des raisons logistiques », a déclaré un membre du Haut conseil de l’Etat libyen, sans plus de détails.

Les pourparlers libyens, tenus du 6 au 10 septembre courant à Bouznika, sous l’égide du Maroc, ont abouti à l’adoption d’un accord global sur les critères et les mécanismes transparents et objectifs pour occuper les postes régaliens.

Les mêmes sources s’attendaient à ce que les sessions reprennent au cours des deux prochains jours, car ces pourparlers devraient se concentrer sur la conclusion d’un accord final entre les parties libyennes sur les sept positions souveraines du pays.

La réunion vise à parvenir à un ordre du jour clair qui ouvre la voie aux prochains pourparlers de Genève en octobre prochain.

Alors que les parties internes et externes s’appuient sur les sessions de dialogue de Bouznika qui ont eu lieu au Maroc en raison de l’importance de ce qui est inclus dans son ordre du jour, les craintes grandissent que les milices en guerre dans l’ouest de la Libye continuent d’entraver les efforts et d’essayer de bombarder la voie du règlement.

Mais il est devenu clair qu’il existe une volonté régionale et internationale qui pousse les parties au dialogue Bouznika à soutenir la voie politique.

Selon ce qui est décidé et espéré à la fois, les parties doivent parvenir à un accord final sur les sept positions souveraines du pays que sont la Banque centrale, le procureur général, les institutions pétrolières et d’investissement, les organes de contrôle et de responsabilité et la lutte contre la corruption.